Le mythe de la virginité

La société désigne la virginité comme étant le fait pour une personne de n’avoir jamais eu de rapport sexuel. L’hymen a ainsi été longtemps considéré comme le garant de la virginité d’une femme. On attendait des femmes qu’elles saignent lors du premier rapport lorsque l’hymen se déchirait. Qu’en est-il réellement ? 

Le mot hymen vient du grec humến qui signifie “membrane”. Cette membrane sépare le vagin de la vulve. L’hymen peut présenter un orifice de taille et de forme variables selon les femmes. L’orifice permet l’écoulement des pertes vaginales et du sang lors des règles. L’hymen n’a pas vraiment d’utilité physiologique. 

 

 

Pourquoi la virginité d’une femme n’a-t-elle pas de lien avec son hymen ? 

  • Certaines femmes n’ont pas d’hymen.
  • Lors de la première pénétration, certains hymens se distendent et d’autres se déchirent (40% des femmes ne saignent pas lors de la première pénétration vaginale). 
  • Un rapport sexuel n’implique pas forcément de pénétration vaginale.  

 

Seule la femme peut savoir si elle est vierge !