Conseils Diététiques

L'alimentation joue un rôle très important sur la physiologie musculaire, la sensibilité de la muqueuse, des tissus et sur le stress.

Les mycoses se développant en pH acide et les vaginoses étant liées à la fermentation bactérienne d'origine intestinale, l'éviction des aliments entretenant un PH acide, mais aussi la fermentation intestinale est nécessairement associée. Il serait donc bon d'éviter le pain sous toutes ces formes, les laitages de vache en excès et les sucres rapides, très présents dans l'alimentation quotidienne habituelle. Ces aliments favorisent aussi les inflammations, donc il est bon de les limiter aussi pour cette raison.

 

Il conviendrait dans l'idéal de suivre un régime strict pendant un mois associé à du charbon végétal et des probiotiques puis de réintroduire progressivement chacun des aliments séparément en fonction de l'amélioration de la douleur.

 

La prise de probiotiques par voie orale ou vaginale est très intéressante surtout lorsqu'il y a un déficit de la flore vaginale.